• Accueil
  • > Archives pour octobre 2012

Road Trip en Italie – Jour 1

20102012

Mercredi 01.08.12

Après les Unicon, nous avions prévus de rester encore une dizaine de jours en Italie histoire de profiter du pays. En gros nous avions prévus d’aller dans la région des Lacs, un petit tour à Milan, capitale de la mode, (et dieu sait que nous sommes friands de mode chez les roues flaquettes!), de filer ensuite dans les Cinque terre et de remonter tranquillou en France.

Ce matin du 1er août, le réveil est difficile. On émerge difficilement dans le traffic avant d’aller déjeuner au camping. On range nos affaires puis on retourne rapidement devant les gymnases histoire de faire un dernier coucou à tout le monde. Adieux déchirants avant de prendre la route Gaétan, Damien et moi pour notre road trip : direction la région des Lacs!

On ne ressent pas trop la « dépression post unicon » comme on l’avait eu à Copenhague ou à Wellington car on fait le road trip après les unicons.
Je galère à conduire, crevé. Mes deux compères sont dans le même état. On se paume deux fois, une première au niveau de Bolzano ou il y a des travaux et enfin près de notre point d’arrivée.
Nous avions repéré quelques rando à faire et avons déjà notre point d’arrivée de préparé : Capolago.
Lorsque on arrive dans la région des lacs, même encore sur l’autoroute on est frappé par le paysage super! Imaginez des montagnes aux falaises abruptes plongeant droit dans un lac à l’eau d’un bleu éclatant!
Avant de trouver notre point d’arrêt qui est près du lago di lugano on se perd :  On est tous proche, on le sait, on le sent mais bordel rien n’est indiqué, même avec le GPS et la carte on ne trouve pas….  En fait la rando qu’on veux faire le lendemain est la montée/descente du Mont Généroso…qui est en suisse! On avait pas remarqué mais il y a une pointe de la suisse qui descend jusque dans la région des Lacs!!! Les boulets….mais pour notre défense on était crevé!
Nos cerveaux reconnectés, la frontière traversée sans problèmes, la ville trouvée, on pose finalement  notre tente dans un camping au bord du lac, vue imprenable sur les montagnes qui entoure littéralement la grande étendue d’eau.
N’ayant que peu dormi, on ne va pas veiller très tard! On monte la tente rapidement, une grosse assiette de pâte et au dodo! Une bonne nuit de sommeil bien méritée…. ou pas!

En effet, on apprends à nos dépend que la fête nationale suisse est le 1er aout!!! Je vous passerai donc les discussions des frères Jeandel, fort de leur mauvaise foi respectives, pendant le repas ou l’un affirmait que ça devait être une fête nationale tandis que l’autre pensait, ou espérait, que ce n’était d’une coïncidence…. µ
« Et les feux d’artifices dans la montagne, c’est une coïncidence?? »

Fait CTB du jour : Nous avons une petite pensée pour Pablo, retourné en France dans le vito de Djif’ avec Max Cabot dit « La corde », car nous sommes dans un camping de beauf’!! Champion du mauvais goût on ne peux s’empêcher de prendre une photo discrète de leurs serviettes de bain!

Road Trip - Jour 1
Album : Road Trip - Jour 1
Mercredi 01.08.12 Départ des unicons et arrivée dans la région des Lacs.
13 images
Voir l'album

 




Unicon 16 – 31.07.12

18102012

Dernier jour des unicon…

Ce matin à lieu, de bonne heure, le départ du 100km. Le summum du sado masochisme, lancé pour la 1ère fois lors de cette édition. Quelques français y participent et nous ont confié en avoir bien ch**, surtout que l’épreuve est limité dans le temps : Si on a pas finit dans le temps imparti on doit finir la distance restante sur la piste d’athlétisme. Beaucoup font des dizaines et des dizaines de tours pour finir leur 100km. De quoi devenir fou selon certains…
Je tiens à signaler la performance de Toniette, en robe! ;)

Lors de nos divagations, nous avons croisé un orga’ qui cherchait du monde pour démonter le street.
« Ba nous gros!! »
Nous voici donc tous chargé dans l’iveco, à rouler a toute blinde dans les petites rues de Brixen. On démonte rapidos, quelques frailleures car il conduit aussi vite en bagnole qu’avec un tas de 15palettes sur son transpal’ en descente… mais pas de mort tout va bien! Ça en valait le coup car après tous ces efforts, il nous paie une petite Forst bien méritée!

La dernière journée est également animée par l’athlé : le saut en hauteur et en longueur.  On traînasse un moment sur la pelouse, on prend l’apéro… la classe à la française quoi!

A un moment, les épreuves sont arrêtées par les averses violents des Dolomites. Sous la pluie battante, le groupe d’allemands/danois en finale d’apéro douche avec nous part pour un tour de piste en caleçon.
Immédiatement la phrase « challenge accepted » arrive dans mon esprit. Le temps de profiter de l’innocence d’un jeune alsacien surnommé « Jeannot » avec moi, ce qui n’est pas chose facile, et nous partons ensemble pour un 400m naked devant les ovations du public, acquis a notre cause. Nous trouvons rapidement une sorte de charrette qui nous séduit et nous décidons de l’emmener avec nous. On déchante au milieu de la piste car elle est super lourde et il y a presque 10cm d’eau sur la piste!!!! L’eau nous arrive aux chevilles! On s’accroche et dans un ultime effort nous sprintons sur l’arrivée pour décrocher notre titre de champion du monde de 400m charrette naked!!!!!
Submergé par l’émotion nous ne pouvons retenir notre joie et finissons dans le bac à sable avant de rentrer fièrement, et sous les applaudissements du public, pour une douche bien méritée.

On ne vous cache pas que le mec qui faisait le ménage nous a lancé un regard assassin quand il nous a vu! Un mec de l’orga’ dont j’ai oublié le nom (celui qui faisait le trial) est venu nous voir sous les douches, le coquin, en nous demandant de ne pas recommencer.

Le soir à lieu la cérémonie de clôture qui commence par un repas tous ensemble dans la grande salle ou se déroulait le trial. On y va de bonne heure (en fait le mec à qui on a filé un coup de main pour démnter le street nous fait passer devant) pour pas faire la queue pendant 2h, puis, une fois rassasiés, on va se poser dehors en buvant des bières tranquillou.
Les détails de la soirée ne seront pas révélés (ou seulement après un long travail de préparation au rhum) mais en bref : robe, sado-masochisme avec un certain Thie** dans la salle du repas, outrage de japonaises, danses ridicules, queue-leu-leu en boite de nuit,  frenchies en mode « lap dance » torse nu, harcèlement d’allemandes, rhum, effondrement dans le camion…

Fait burlesque du jour : On oublie vite les allemandes en voyant Zip danser avec Teddy torse nu, avec son pyjama en motif « ourson » au milieu de la boite!

Peu de photos mais pour  notre défense, notre photographe officiel est parti la veille pour un retour en France en train…

Unicon 16 - 31.07.12
Album : Unicon 16 - 31.07.12
Last day in "unicon world"
5 images
Voir l'album

(Toute incohérence temporelle est indépendante de notre volonté)




Unicon 16 – 30.07.12

15102012

Le lundi au soleil…..

Pas mal d’épreuves aujourd’hui : standard skill (freestyle), basket, hockey et athlétisme.

On va faire un tour au basket B, au hockey, on trainasse et on est pas très actif cette journée!

Le soir on va encourager les Français au hockey! Il y avait les cycl’hop en finale de ligue B. Le gymnase est vraiment sympa sauf au niveau de l’architecture ou des énormes piliers sont plantés au milieu des tribunes qui nous empêche de voir le terrain en entier! heureusement que l’on fait un travail d’équipe, quand l’un de nous ne voit pas la partie visible par un autre on peut lui raconter ce qui c’est passé du moment qu’il nous donne cette phrase clé « Qu’es qui y’a eu? »

L’ambiance est plutôt morose avant que ces maûdits Français ne déboulent dans le gymnase et ne remuent cette bande d’allemands mollassons! A force de braire on arrive à les chauffer et ça devient plus sympa!
Un fait marrant : il y a un petit jeune qui était posé avec sa mère juste devant Damien et moi. Forcément en tant que bon vieux Frenchies on hurle délicatement jusqu’au moment ou suite à un but allemand il se retourne vers nous et gueule pour encourager son équipe!
…. Challenge accepted!!

Au  but Français d’après on s’est déchiré les cordes vocales dans ses oreilles, il était dégoûté, sa mère se foutait de lui…. il en faut peu pour être heureux! On aime brimer les ptis jeunes chez LRF!

L’aisance des frangins Caire et de Baptiste à donnée une victoire évidente au cycl’hop… que dis-je! A LA FRANCE! (mais non, on est pas chauvins!). Le match d’après fut la finale de la ligue A qui opposait une équipe allemande contre l’équipe nationale suisse. Les supporters suisses étaient aussi pas mal équipés, avec un mec déguisé en vache aux couleurs de la suisse, une grande banderole avec la photo de leur équipe, des cotillons et des drapeaux. Et comme nos encouragements du match précédent n’étaient pas tombé dans les oreilles d’un sourd (difficile de faire autrement), les suisses ont fait une distribution de cotillons et de drapeaux dans la tribune des hooligans supporters  français. Nous voilà donc tous devenu supporters suisses à encourager les joueurs, soit a la manières suisses au rythme des « hop switz », ou à la française en beuglant comme des vaches à chaque but.

C’est pas pour faire les frimeurs, mais les deux équipes que nous avons si bien supportées ont gagnées. Et fait marrant : Une suisse s’est tournée vers Babs « Ca veut dire quoi Bourrine?! »

Unicon 16 - 30.07.12
Album : Unicon 16 - 30.07.12
Hockey
8 images
Voir l'album

 







Info algerie foot |
footroom |
hadygo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LAMBESC RAID AVENTURES
| Muay Thai Spirit
| AS.KARATE-DO Noyers-sur-Cher